Google+

Blog

Actualités immobilières

Faire les diagnostics techniques

diagnostics techniques

L’intérêt d’un dossier de diagnostic technique immobilier?

Cette démarche doit être entreprise par le vendeur et présentée au futur acquéreur ou locataire. En étant informer de l’état de l’immobilier, le preneur peut évaluer le coût des réparations pour améliorer la sécurité sanitaire et le confort des occupants. Une longue liste dont l’évaluation des risques naturels et technologiques, l’exposition au plomb et l’amiante, la présence de termites, installation électrique puis la performance énergétique. Des critères valables aussi bien pour les logements récents que pour ceux anciens.

A qui s’adresser pour des diagnostics techniques immobiliers ?

Le procédé est délicat et nécessite un certain professionnalisme. C’est pourquoi, le diagnostiqueur doit être titulaire d’un certificat de compétence délivré par un organisme de certification accrédité. Une confiance mutuelle s’installe ainsi entre le consommateur, le bailleur et le vendeur pour assurer confort et sécurité. Toutefois, les diagnostics obligatoires  effectués ne sont pas les mêmes pour une vente et une location.

Le moment pour faire des diagnostics immobiliers obligatoires pour la vente et la location ?

Aucune signature de compromis de vente ne peut se faire sans la consultation au préalable du résultat des diagnostics suite aux investigations du vendeur professionnel. Une négociation des conditions générales et particulières ainsi que la date de signature de l’acte de vente proprement dit. Il faut savoir aussi que le prix de vente final peut cependant réviser au cours de la visite des lieux en fonction de l’état réel du logement par rapport au dossier de diagnostic technique.

L’importance des diagnostics techniques

Eviter les litiges causés par un mauvais constat dans le but d’établir une confiance mutuelle entre les deux parties est le rôle principal du diagnostiqueur. En ce qui concerne la location de logement vide ou meublé, la méthode reste la même. Avant la signature du contrat de bail, le propriétaire se doit de fournir un dossier de diagnostic technique légal et authentique.