Google+

Blog

Actualités immobilières

Prix immobilier : point sur la baisse et l’augmentation…

Le marché de l’ancien reprend du poil de la bête !

Les villes où l’immobilier est en hausse

  • Nîmes augmente de 18 % !

Le prix du m² à Nimes augmente de façon importante. En effet, la Rome Française affiche une hausse de 18 % sur l’année  (1 798 €) !

  • Saint-Etienne augmente de 8,5 %

Saint-Étienne n’est pas en reste avec une hausse annuelle de 8,5 % de ses prix au m² (1 354 €). Avec une baisse constante depuis de nombreuses années, enfin la ville reprend des couleurs, les investisseurs reviennent !

  • Paris et Lyon en hausse de moins de 1 %

Moins marquée à Paris (+ 0,5 %) ou encore à Lyon  (+ 0,8 %), la hausse des prix des appartements anciens devrait toutefois se renforcer (c’est en tout cas ce que l’on peut raisonnablement déduire de la récente évolution des prix affichés).

Les prix immobiliers dans 34 villes de France - Baromètre LPI-SeLoger juin 2016

Les villes où les prix immobiliers sont en baisse

  • Besançon accuse une baisse de 8,7 %, Tours 7,3 % et Toulon 4, 2 %

À fin-mai, la préfecture du Doubs voyait ses prix au m² dégringoler de 8,7 %. Quant à Tours et Toulon, la capitale des châteaux de la Loire et le port du Levant perdent respectivement 7,3 % et 4,2 % sur le prix de leurs appartements anciens.

  • Plus de 1,5 % de perdus pour le Havre, Lille et Rennes

Alors que Nantes, Bordeaux et Toulouse enregistrent d’excellents résultats et que Marseille semble avoir endigué la baisse qui affectait son immobilier ancien depuis quatre ans, sur l’année, la baisse des prix s’accentue au Havre (- 2,3 %), à Lille (- 1,8 %) et à Rennes (- 1,7 %). Quand ces trois villes parviendront-elles à se départir de la tendance baissière qui les affecte ? La réponse dans les prochains baromètres…

http://edito.seloger.com/actualites/barometre-lpi-seloger/prix-immobilier-les-villes-qui-gagnent-beaucoup-et-les-villes-qui-perdent-un-peu-article-12038.html